Archives par étiquette : cake

Quatre-Quarts de Pierre Hermé

 
Aujourd’hui, je vous partage une recette totalement régressive et une des plus simples qu’il soit : le fameux quatre-quarts! J’ai choisi cette recette pour une initiation à la pâtisserie! Oui j’avoue, ce n’est pas moi qui ait pâtissé cette fois, mais le résultat était tellement beau que je ne pu m’empêcher de le prendre en photo 🙂 D’ailleurs, avec son petit parfum de rhum et sa texture ultra moelleuse, il était juste à tomber…

Préparation : 15 minutes
Cuisson : 40 minutes

INGRÉDIENTS

 

  • 3 œufs
  • Le poids des 3 œufs pour le sucre
  • Le poids des 3 œufs pour le beurre
  • Le poids des 3 œufs pour la farine
  • 2 pincées de sel
  • 5 cl de rhum brun ou de cognac


Peser les œufs, puis prendre le même poids de sucre en poudre, de beurre et de farine.

Tamiser la farine dans un récipient. Dans une casserole, faire fondre le beurre.
Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Fouetter les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel.

Préchauffer le four à 200°C.

Dans un cul de poule, mélanger les jaunes, le sucre en poudre et une pincée de sel et battre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter, en mélangeant bien chaque nouvel ingrédient, le beurre fondu, puis la farine et enfin l’alcool.
Incorporer alors les blancs montés, délicatement, en tournant toujours dans le même sens, avec une cuillère en bois, pour ne pas les casser.

Beurrer et fariner un petit moule à cake (ou un moule à manquer de diamètre 22 cm). Y verser la pâte et faire cuire à 200°C pendant 15 minutes. Puis, baisser la température à 180°C et poursuivre la cuisson pendant 25 minutes.

Attendre que le quatre-quarts soit tiède pour le démouler.

 

Gâteau au chocolat (et ses variantes!)

 
Ça fait un moment que j’avais envie de prendre une photo d’un gâteau aux poires, avec une belle coupe comme sur les images que j’ai pu voir sur Pinterest. Du coup j’ai eu envie de revisiter une nouvelle fois le cake au chocolat que j’ai dans mon petit classeur bristol (et oui c’est mon coté old school! J’adore écrire mes recettes à la main comme le faisait mes grands-mères…). Je ne suis pas vraiment satisfaire par la photo, en revanche cette nouvelle variante était top 🙂 Ah oui, vu que ça faisait un bon moment que je ne l’avais pas faite, je me suis un peu effrayée sur les proportions des ingrédients! J’essaie de plus en plus d’alléger mes recettes… Du coup j’ai un peu réduit les doses, mais je vous laisse tout de même la version « originale » de la recette!
 
 

INGRÉDIENTS

  • 300 grs de chocolat noir pâtissier (200 grs)
  • 6 œufs (maintenant 4)
  • 200 grs de sucre en poudre (150 grs)
  • 160 grs de beurre
  • 120 grs de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 100 grs de poudre d’amandes
Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie.
Dans un cul de poule, battre les œufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange mousse.
Incorporer ensuite le mélange chocolat/beurre, la farine tamisée avec la levure, et pour finir la poudre d’amandes.
Verser la pâte dans un moule à cake de 30 cm.
Cuire à 200°C pendant environ 30 minutes
Pensez à bien vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau ou d’un pique en bois! Et si le gâteau cuit trop vite, placer une feuille de papier aluminium au dessus de celui-ci.
 
ASTUCES 
Voici les déclinaisons que j’aime faire avec ce gâteau :
Version « orange » : ajouter un zeste et le jus d’une orange non traitée. Un régal!
Version « coco » : ajouter la moitié d’une conserve de lait de coco (la version « je ne sais pas quoi faire avec l’autre moitié du lait de coco » lorsque je cuisine asiatique :))
Version « poires » : peler 3 poires, et les disposer dans le moule à cake après avoir versé la pâte. Attention, elles vont rendre un peu de jus, ajouter du temps de cuisson si nécessaire!

Pastis

En voyant les photos du pastis Un siphon fon fon, je n’ai pas pu m’empêcher de craquer! Surtout que c’est une recette de famille, un valeur sûre. N’étant pas fan d’anis, j’ai quand même tenté. Et j’ai été agréablement surprise! Cette spécialité issue de la cuisine pied noir est très moelleuse à souhait (et encore meilleur lorsqu’elle est encore tiède…), avec un léger goût d’anis. Parfaite avec un petit thé!

INGRÉDIENTS

  • 4 œufs
  • 300 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 1 yaourt nature
  • 1 pot de yaourt d’huile de tournesol
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 5 à 6 c. à soupe d’alcool anisé

Séparer les blancs des jaunes.
Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, les jaunes, le yaourt et l’huile, puis le sucre jusqu’à obtenir une pâte homogène (elle va devenir un peu compacte mais pas de panique! Les cuillerées d’alcool vont détendre la pâte). Ajouter les cuillerées d’alcool anisé.
 
Monter les blancs d’œufs en neige et les incorporer délicatement à la préparation.
Verser l’appareil dans un moule à brioche beurré et enfourner 50 minutes à 180°C.
 
 
Astuce : A ne pas confondre avec le Pastis Landais, qui est une brioche! Et si vous n’aimez pas l’anis, pourquoi ne pas le remplacer par de la fleur d’oranger, ou du rhum…

 

Mohnkuchen

Traduction : Gâteau au pavot! 
et plus exactement, Marbré aux pavots. Il en a surpris … et conquis plus d’un! 🙂 J’ai de la chance de pouvoir acheter une préparation aux pavots lorsque je remonte en Allemagne. Mais vous pouvez très bien acheter les graines (elles se trouvent facilement dans les magasins Bio!) et réaliser la préparation vous même!

INGRÉDIENTS (pour 2L de pâte! Prévoir un gros moule)

  • 250 grs de margarine (ou beurre ramolli!)
  • 200 grs de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 1 paquet de sucre vanillé
  • 5 œufs
  • 125 grs de crème fraîche épaisse
  • 425 grs de farine tamisée
  • 15 grs de levure chimique tamisée
  • 1 orange non traitée
  • 250 grs de graines de pavot

Tout d’abord, préparer la purée de pavots. Faire bouillir une casserole d’eau, verser les graines, et ébouillanter 5 minutes. Retirer du feu, et laisser gonfler les graines dans l’eau pendant 1 heure. Ensuite, mixer finement pour casser les graines et ainsi libérer tout leur arôme.

Dans votre bol, mélanger la margarine, le sucre, le sucre vanillé et le sel jusqu’à ce que le mélange soit mousseux. Incorporer les oeufs un à un, puis la crème fraîche. Finir avec la farine et la levure chimique.

Scinder la pâte en deux parts égales. Dans l’une, incorporer le zeste ainsi que 4 cuillères à soupe de jus d’orange. Dans l’autre, ajouter la purée de graines de pavot. Puis dans un moule assez grand, réaliser le marbrage (verser la pâte en alternant les deux mélanges).

Cuire au four à 175°C pendant 1 heure – 1 heure 15.

Guten Appetit!

Fougasse d’Aigues-Mortes

Les meilleures choses sont souvent les plus simples! Cette recette est idéale pour les petits creux de 16h ! Merci à Elyette pour cette jolie découverte!

INGRÉDIENTS

  • 300 grs de farine
  • 100 grs de beurre doux
  • 200 grs de sucre semoule
  • 1 sachet de levure chimique
  • 25 cl de crème liquide
  • 2 c. à soupe de fleur d’oranger
  • 3 œufs

Mélanger dans un bol la farine tamisée, la levure et le sucre.
Y ajouter tous les liquides pour avoir une pâte homogène.
Verser la pâte dans un plat à gratin beurré (et chemisé avec du papier sulfurisé si vous voulez sortir votre gâteau plus facilement), et cuire 10 à 15 minutes pendant 220°C (attention, si vous utilisez un petit four portable comme le mien, il faudra augmenter le temps de cuisson!).
Pendant ce temps, faire fondre le beurre. Une fois la fougasse cuite, la badigeonner de beurre et saupoudrer de sucre semoule.
Cuire à nouveau 5 minutes.