Sablé breton aux pruneaux

IMG_7477

Vous vous souvenez de mon fondant aux pruneaux? J’avais reçu un généreux colis de la Ferme du Lacey, contenant plein de produits à base de pruneaux bio. Et bien dès que j’ai vu le sachet de pruneaux, j’ai immédiatement pensé à une recette que j’avais testé (et loupé d’ailleurs!) il y a quelques temps. Parfois les recettes des livres ne sont pas forcément à suivre à la lettre…(même si j’adore Pâtisserie maison de Edelmann). J’avais obtenu non une pâte sablée mais une pâte à gâteaux, beaucoup trop collante pour en faire quoique ce soit! Aujourd’hui je reviens à la charge, et au grand bonheur de mes collègues et de mon compagnon, elle est juste parfaite! Un sablé croquant, une crème peu sucrée et pleine de saveurs… De plus, je trouve que ces pruneaux sont particulièrement savoureux, ma crème n’en était que meilleure vous pouvez me croire!!

Je me suis même amusée (parce que j’adore les nouvelles expériences!) à faire mon propre beurre : j’avais plus de 60 cl de crème liquide de plus de 30% dans le réfrigérateur, c’était l’occasion de tester… Il n’y a qu’à la fouetter jusqu’à ce que les molécules de matière grasse soient cassées et s’agglomèrent entres-elles. On sépare ensuite le beurre du petit lait, et on rince le beurre : pour une meilleure conservation! On peut faire des pancakes, une brioche avec le petit lait… Pour plus de détails, jetez un œil par ici!

IMG_7484

INGRÉDIENTS | pour la crème de pruneaux

  • 300 grs de pruneaux dénoyautés
  • 150 ml de thé froid
  • 1 c. à café de fleur d’oranger
  • 1 c. à café de cannelle en poudre
  • 50 ml de rhum ambré
  • 2 c. à soupe de vin rouge
  • 50 grs de sucre en poudre

INGRÉDIENTS | pour le sablé

  • 325 grs de farine
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 5 jaunes d’œufs
  • 100 grs de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 200 grs de beurre demi-sel
  • 2 c. à soupe de rhum
  • Et un jaune d’oeuf pour la dorure

La veille, dénoyauter les pruneaux, les mettre dans une petite casserole (ça fera moins de vaisselle demain! 😉 ), et y ajouter le thé froid, la fleur d’oranger, la cannelle en poudre, le vin rouge, le rhum et le sucre. Laisser macérer une nuit.

Le lendemain, faire cuire ce mélange pendant environ 15 minutes à feu doux. Puis mixer le tout pour obtenir la fameuse crème de pruneaux. Réserver.

On s’attaque au sablé : dans un cul de poule, tamiser la farine, avec la poudre à lever. Ajouter les sucres. Couper le beurre (froid!) en petits cubes et l’incorporer au mélange sec (du bout des doigts ou à l’aide de la feuille du robot, comme pour une pâte sablée). Lorsque le mélange est bien sablé, ajouter les jaunes d’œufs ainsi que le rhum. Normalement, la pâte est prête à être étalée! Sinon, la réserver au réfrigérateur si elle est un peu collante.

Préchauffer le four à 180°C.

Foncer 2/3 de la pâte sablée dans un moule à manquer de Ø 20cm en remontant d’environ 2 cm sur les bords. Verser la crème de pruneaux, et refermer le gâteau, en humectant les bords, avec le tiers restant, préalablement abaissé en un cercle de 20 cm également.

Dorer le dessus avec le jaune d’oeuf restant, diluer avec une cuillère à soupe d’eau. A l’aide d’une fourchette ou d’un couteau, rayer la surface en formant des croisillons.

Baisser la température du four à 160°C et cuire pendant 45 minutes.

 IMG_7479

9 réflexions au sujet de « Sablé breton aux pruneaux »

  1. carole

    Miam il me fait envie ton sablé aux pruneaux !
    Sympa le beurre maison ! Il y a très longtemps, j’avais entendu parler dune technique pour fabriquer du beurre. Il fallait mettre de la crème dans un bocal en verre bien fermé, l’enrouler dans des torchons en attachant bien le tout et mettre dans la machine à laver (ce qui reproduisait un peu le travail dune baratte), j’avais trouvé ça drôle ! (enfin je n’ai jamais essayé.. !)

    Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Ah tiens ça c’est rigolo! Par contre je n’aurais pas osé le mettre dans la machine à laver! 😀
      En tout cas, je peux te dire que ça m’a plu de le faire moi-même 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *