Cheesecake japonais

IMG_6587

Le cheesecake de la douce Alison m’intriguait depuis des mois déjà. Et même si je suis loin de ma cuisine en ce moment, mon envie de tester des nouveautés est toujours aussi forte! Alors je me suis lancée. Le résultat est surprenant : on n’obtient pas la texture crémeuse du cheesecake ou du gâteau au fromage, mais quelque chose d’un peu plus consistant. L’avantage de ce cheesecake c’est que vous « économisez » les calories de la croûte, qui est inexistante ! Ça se prend non, surtout en cette période estivale?


INGRÉDIENTS |
moule de Ø20cm

  • 280 grs de cream cheese (St Morêt ou Philadelphia)
  • 6 œufs
  • 55 grs de beurre doux
  • 80 ml de lait entier
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • 100 grs de sucre
  • 65 grs de farine
  • 20 grs de fécule de maïs (type Maïzena)
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à soupe de sucre vanillé

IMG_6588

Commencer par préchauffer le four à 190°C, sans mettre en route la chaleur tournante.

Faire fondre le beurre dans une casserole, puis y ajouter le lait. Hors du feu, fouetter le fromage frais avec le mélange beurre/lait, puis réserver.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Monter les blancs avec la pincée de sel, et verser en pluie les sucres dès que ceux-ci commencent à prendre. Fouetter jusqu’à obtention d’une meringue molle. Réserver.

Dans un grand récipient, verser les jaunes d’œufs, le jus de citron. Fouetter et ajouter progressivement la farine et la fécule. Lorsqu’on obtient un mélange homogène, ajouter le la mixture au fromage frais et continuer de fouetter. Puis intégrer délicatement à la pâte la meringue molle, à l’aide d’une maryse.

Verser l’appareil dans un moule de 20 cm (pour ma part j’ai utilisé un moule à charlotte). préalablement graissé. Déposer ce moule dans un autre récipient résistant à la chaleur, et rempli d’eau (afin de faire une cuisson au bain-marie dans le four).

Enfourner le tout 20 minutes à 190°C, puis 40 minutes à 160°C. Vérifier la cuisson en piquant le gâteau à l’aide de la pointe d’un couteau. Laisser refroidir et conserver au frais.

IMG_6586
Astuce :
Ce cheesecake peut se déguster avec un coulis aux fruits, de caramel, au chocolat… Et après le témoignage de mes proches, il est meilleur lorsqu’il est à température ambiante. Ne pas hésiter à le sortir un peu de frais avant de le déguster donc!

18 réflexions au sujet de « Cheesecake japonais »

  1. Geek & Balsamique

    Je n’ai toujours pas testé ce fameux cheesecake japonais. Et pourtant il me tente, il est tellement appétissant ! 🙂 Et c’est vrai qu’en cette période de bikini, le fait qu’il n’y ait pas de croûte est un avantage 🙂 !

    Répondre
  2. Jememetsausucré

    Le rendues top, et si on gagne en calories je suis preneuse ! Hihi
    Car ces vrai que le cheesecake traditionnel est bon mais la croûte est calorique c’est vrai….
    Et puis avec des myrtilles… Parfait !

    Répondre
  3. La tendresse en cuisine

    Coucou Nadia,
    c’est super que tu aies mis cette recette sur ton site, j’ai beaucoup entendu parler de ce cheese cake japonais mais ne savais pas comment le faire. Maintenant je n’ai plus d’excuses pour ne pas me pencher sur la question ! Gros bisous et merci

    Répondre
  4. Hélène Keskonmangemaman

    Magnifique , il me tente beaucoup , je le met de suite dans ma to do list , merci pour cette jolie découverte (en plus moi dans le cheesecake ce que j’aime le moins c’est la base de biscuit , il devrait donc me plaire beaucoup plus dans sa version japonaise 🙂 )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *