Brioche suisse

IMG_5326

Voici mon péché mignon : le pain suisse! Une viennoiserie que j’ai du mal à trouver dans les boulangeries dans le coin où je vis, du coup, je me suis motivée à les faire moi-même, grâce à la recette de Christophe Felder que j’ai trouvé chez Rock the Bretzel. Par contre, je vous préviens d’entrée, c’est une longue recette! Elle est donnée pour 8 à 10 brioches [07/04/2013].
Mise à jour 06/2014 : Une année plus tard, je me décide enfin à refaire la recette pour mettre à jour les photos, qui ne me plaisaient pas! J’ai réalisé la crème pâtissière avec de la vanille tout droit venu de l’Île de la Réunion, une pure merveille!


INGRÉDIENTS | pâte brioché

  • 280 grs de farine T45 ou 55
  • 10 grs de levure de boulangerie (ou 4 grs de levure sèche)
  • 30 grs de sucre semoule
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 165 grs de beurre à température ambiante
  • 1 cuillère à café rase de sel
  • 3 œufs

Mettre la farine, le sucre, le sel et la levure émiettée dans la cuve de votre robot (faire attention à ce que la levure ne soit pas en contact avec le sel et le sucre).
Ajouter les œufs et pétrir à vitesse lente pendant 2 à 3 minutes avec le crochet pétrisseur. La pâte va devenir très dense.
Lorsque la pâte se détache des parois du récipient, incorporer le beurre mou coupé en dés et pétrir à nouveau en augmentant la vitesse jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène (environ 10 minutes). La pâte est très molle et grasse, c’est normal!
Recouvrir la pâte d’un torchon et laisser pousser pendant 1 heure.
L’aplatir en un rectangle et placer la pâte 2 heures au frais (si vous n’avez pas le temps, 40 minutes) puis 20 minutes au congélateur.

IMG_5330
INGRÉDIENTS | 
crème pâtissière

  • 25 cl de lait entier
  • 1 cuillère à café de beurre
  • 1 gousse de vanille bourbon
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 grs de sucre semoule
  • 20 grs de maïzena
  • 1 cuillère à soupe bombée de farine

Pendant que la pâte à brioche est au frigo, faire la crème pâtissière. Chauffer le lait avec le beurre sur feu moyen. Ajouter la gousse de vanille fendue et grattée. Mélanger les jaunes d’œuf et le sucre semoule au fouet. Ajouter la farine et la Maïzena tout en fouettant. Lorsque le lait arrive à ébullition, enlever la gousse et le verser sur le mélange précédent tout en fouettant.
Remettre la préparation dans la casserole et laisser chauffer jusqu’à ce que le mélange épaississe sans cesser de fouetter. Cette crème est beaucoup plus épaisse qu’une crème pâtissière classique, afin que le dressage des brioches soit plus facile, sans ça la crème débordera lorsque vous allez couper la pâte au couteau! La transférer dans un récipient propre, recouvrir d’un film alimentaire, puis réserver au frais.
IMG_5331IMG_5329

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

INGRÉDIENTS | garniture et finition

  • 120 grs de pépites de chocolat
  • 50 grs de sucre
  • 5 cl d’eau
  • 1 c. à soupe de rhum ambré ou de fleur d’oranger
  • 1 œuf entier + 1 jaune d’œuf pour la dorure

Sortir la pâte du congélateur et l’étaler au rouleau sur un plan de travail froid et fariné sur une épaisseur de 4 à 5 mm. Sortir la crème du frigo et la fouetter pour la rendre lisse et homogène. Déposer la pâte sur le plan de travail et recouvrir la moitié inférieure de crème pâtissière. Lisser à l’aide d’une spatule.
Répartir de façon homogène les pépites de chocolat puis donner un légère coup de rouleau afin d’enfoncer les pépites. Replier le pli de pâte nature sur la garniture (cf. schéma) et lisser à la main pour évacuer les éventuelles bulles d’air. Aplatir au rouleau pour obtenir une surface bien lisse.
Découper des rectangles de pâte d’environ 3 à 4 cm (cf. schéma) à l’aide d’un couteau bien tranchant. Placer ces rectangles sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant bien. Prendre garde également à ce que les rectangles de pâte soient bien droits (sinon ils vont gonfler de travers…).
Recouvrir de film alimentaire et laisser reposer pendant 2 heures (je les ai laisser gonfler que la moitié du temps requis, car elles avaient suffisamment gonflées!!).

Préparer ensuite le sirop. Porter à ébullition le sucre et l’eau, le sucre doit être complètement dissous. Ajouter le parfum et laisser refroidir.

Fouetter le jaune avec l’œuf entier.
Lorsque les brioches ont bien levées, les dorer délicatement avec le mélange précédent.
Enfourner pendant 10  à 12 minutes dans un four préchauffé à 180°C (surveiller la cuisson afin que le dessus ne dore par trop! Au quel cas, couvrir avec une feuille de papier aluminium).

A la sortie du four, badigeonner les brioches avec le sirop et laisser refroidir.

IMG_5332

 

25 réflexions au sujet de « Brioche suisse »

  1. Drine

    Bonsoir, merci de votre réponse. Cette recette à eu un tel succès hier ici. Qu’aujourd’hui j’ai refait en doublant la crème pâtissière. Comme vous me l’aviez dit la crème à un peu débordée de la pâte mais rien de bien méchant juste un peu moins esthétique. J’ai aussi par manque de temps remplacé le sirop par un simple glaçage eau/sucre glace. J’ai préféré mais c’est une simple question de goût. Merci à vous pour ce si joli blog qui nous fait découvrir de très bonnes recettes et surtout réalisables. Ce qui n’est pas toujours le cas. Bonne soirée.

    Répondre
  2. Drine

    Bonsoir, ça avait l’air si bon que j’ai testé aujourd’hui. La brioche est délicieuse. Sans doute par gourmandise la prochaine fois j’y mettrais le double de crème pâtissière. Merci pour cette recette.

    Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Bonjour Sandrine!
      Merci beaucoup pour ce retour, je suis vraiment contente que la recette vous ait plu 🙂
      Pour la crème, il faudra juste faire attention qu’elle ne déborde pas trop sur les côtés!
      Bon dimanche!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      J’ai cru comprendre que vous étiez tombées amoureuses de ces brioches! 😀 Merci les filles d’être passées par ici :)) Bisous!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Oh merci Marie! C’est la lumière au moment du goûter, je trouve aussi qu’elle est top à cette heure ci 🙂 Bisous!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Merci beaucoup Isma pour ce compliment :))
      D’ailleurs je découvre avec plaisir ton blog grâce à ta visite, ravie d’y avoir fait un tour!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      N’hésite pas à te lancer! Ils sont encore meilleurs tout frais, et faits maison 🙂
      Bonne journée à toi Flo!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Merci pour la précision 🙂
      Pour ma part, en Alsace, on a souvent tendance à dire « petit pain au chocolat », équivalent à ta « chocolatine », du coup ça pose souvent soucis lorsqu’on fait une commande dans une autre région : le boulanger a tendance à donner les mignardises 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *