Mouna | brioche de pâques

IMG_5070

Connaissez-vous la mouna? Pour ma part, j’ai connu son existence il n’y a que quelques semaines…  C’est une brioche typique de la cuisine pied-noir, que l’on trouve couramment dans le Sud de la France (en théorie, car en 6 ans je n’en ai jamais vu en boulangerie!). Et j’ai tout de suite eu envie de la tester, en apprenant tous les arômes qu’elle contenait. Par chance, Encore une lichette a publié une recette qui me tentait bien, malgré le long temps de levage! J’avoue que j’ai un peu cafouillé lors de ma réalisation : j’ai oublié de façonner les brioches avant de faire lever la pâte pendant 5 heures… Du coup je pense que je n’ai pas la mie que j’aurais du avoir!! J’ai obtenu une mie ultra fondante, et au goût, c’est une vraie merveille…. A retenter très vite.

TEMPS DE PRÉPARATION | 20 minutes
TEMPS DE REPOS | 7 heures
TEMPS DE CUISSON | 45 minutes

INGRÉDIENTS | pour deux brioches

  • 500 grs de farine
  • 40 grs de levure de boulanger
  • 2 œufs (+1 jaune pour la dorure)
  • 150 grs de sucre en poudre
  • 75 grs de beurre fondu
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 3 cuillères à soupe de rhum
  • 1 cuillère à soupe d’anisette (ou de pastis)
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 1 orange et 1/2 citron (zeste et jus)
  • 4 cl d’huile
  • 10 cl de lait
  • Sucre en grains

Commencer par préparer le levain : faire tiédir le lait et délayer la levure dedans. Ajouter 2 cuillères à soupe de farine et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Laisser gonfler 2 heures dans un endroit tiède, à l’abri des courants d’air.

Dans le bol du robot, casser les œufs, ajouter le sucre, le sucre vanillé, le beurre fondu, le sel, l’huile, les zestes et le jus des agrumes, les alcools et l’eau de fleur d’oranger. Mélanger à l’aide de la feuille. Lorsque le mélange est homogène, monter le pétrin. Verser petit à petit la farine et Pétrir jusqu’à ce que la pâte se détache des parois du bol. Il est impératif de pétrir la pâte pendant 10 minutes.

IMG_5073

Diviser la pâte en 2 et former 2 boules. Les poser sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé et laisser gonfler dans un endroit chaud pendant 5 heures (cette brioche a une pâte très riche, c’est pour cela qu’il faut un temps de levage aussi long).

Préchauffer le four à 150°C.
Découper le dessus des boules à l’aide d’une paire de ciseaux pour former 4 petites pointes. Dorer les brioches avec un pinceau trempé dans le jaune d’oeuf légèrement battu avec une cuillerée d’eau. Saupoudrer ensuite de sucre en grains et enfourner pour environ 45 minutes. Il est important que les mounas soient bien dorées et cuites à cœur!

En attendant qu’elles refroidissent, appréciez le doux parfum qu’elles dégagent dans toute la cuisine…. Un pur bonheur….

IMG_5069

26 réflexions au sujet de « Mouna | brioche de pâques »

  1. maillé

    Je pense que dans la véritable mouna comme faite chez moi, il n’y a pas d’anis. On met le jus et les zestes d’orange, du rhum c’est sur. Pour pâques ma maman en préparait 7 ou 8 et nous la mangions comme c’est la tradition pied noir avec du chocolat quand nous faisions le pique nique de pâques.

    Répondre
    1. Garcia

      Bonjour,
      Je fais moi même la fleur d’orangee, il faut faire infuser ; la peau d’orange, de citron, des graines d’anis et bâton de canelle. En suite vous l’ajouter à la pâte.

      Répondre
  2. Farah

    Trop belle ta Mouna, en Algérie, elle est vendue dans toutes les boulangeries, y en a même celles qui sont fourrée avec de la crème pâtissière. On l’a préparé souvent chez nous aussi.

    Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Oh merci beaucoup à toi! C’est vrai que cette recette va être d’actualité, je ne connaissais pas du tout mais j’ai adoré. Merci pour le petit commentaire et le rappel, je vais en refaire une c’est certain! 🙂

      Répondre
  3. Annie cb

    Cela a l’air délicieux, je la mets dans mes favoris. J’en parlais ce matin avec mes amis de Montpellier, il y en a effectivement dans la boulangerie de leur patelin chaque année autour de Pâques. Mais leur fille n’aimant pas l’anis ils n’en achètent pas. Je vais pouvoir y goûter 😉
    Bisous Nadia

    Répondre
  4. Mélanie

    Holala je découvre ta brioche et qu’est ce qu’elle me fait envie !! tous ces parfums ont l’air sublime !! j’ai même l’impression de les sentir jusque là !!! à essayer très vite 😉
    Bisous
    Mélanie

    Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Oh oui, mais elle est tellement riche qu’il lui a fallu tout ce temps pour gonfler!! Surtout qu’il ne fait pas encore « super » chaud dans mon appartement!
      Bisous!

      Répondre
  5. Maelle

    Je dois l’admettre, je ne connaissais pas du tout.. (à la fois je vis là où il fait froid…-> le Nord =D ) En tout cas, à en voir les photos ça semble délicieux ! Bisous

    Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Oh tu sais je ne connaissais pas du tout non plus :))
      Je ne savais pas que tu venais de là haut! J’ai aussi de la famille par chez toi 😉
      Bisous!

      Répondre
    1. Zéro Miette Auteur de l’article

      Oh merci! Je t’avoue que j’étais un peu déçue de mon côté! Pas aussi gonflée qu’elle aurait du être!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *